vendredi 10 août 2012

Faso Danfani: le Pagne Tissé du Faso



L’an dernier lors d'une mission au Burkina Faso, j’ai découvert le pagne tissé Burkinabé (le Faso Danfani) qui ressemble beaucoup à ceux qu'on retrouve ici en Cote d'Ivoire (les pagnes Baoulés)


J’en ai acheté pour faire des cadeaux en rentrant au pays et toutes celles à qui je lai ai offerts ont apprécié et en redemandaient. Je me suis donc dit, "pourquoi ne pas les revendre ici a Abidjan?" Et c’est ainsi que  je me suis trouvée une seconde activité.

Je voudrais vous faire découvrir ces pagnes à travers ce petit voyage d'image et de lecture, comment sont fabriqués ces pagnes ? Par qui ? Et où ?

Suivez-moi...

En effet, le Faso Danfani qui signifie"pagne tissé au Faso" est une fabrication artisanale entièrement faite à la main avec un outil: le Métier


Le pagne est tissé par des femmes dotées d'un savoir faire extraordinaire et j'ai eu l'occasion de rencontrer certaines tisseuses lors de mon dernier voyage (Mon Premier Voyage en Train: Abidjan-Ouaga) sur la ville de Ouagadougou au Burkina Faso.


Les femmes de l'ONG UAP-GODE (une  association de femmes tisseuses burkinabées) m'ont accueilli sur leur lieu de travail et la j'ai été subjuguée par le travail formidable et méticuleux que constitue le tissage du Faso Danfani:



l'ONG UAP-GODE

le fil de tissage qui va être ajuster 


la teinture du fil selon la couleur désirée

les métiers pour tisser les bandes de pagne

fixation des fils sur les plaquette du métier 

le tissage sur le métier



le tissage par Mme Guissou (membre de l'ONG) sur le métiers pour les grandes bandes

Ces femmes s'organisent en petit groupe de travail, et les taches principales sont ensuite reparties:
  • La 1ère étape consiste à défiler les rouleaux de fils et de les ajuster grâce à un petit mécanisme qu'elles ont trouvé pour atteindre  la mesure nécessaire pour tisser 4 pagnes. 
  • La 2ème étape est la teinture: les lots de fils doivent être teints selon la couleur désirée ensuite séchées sur de simples cordes à linge, un vrai travail de chimiste.
  • La 3ème étape est la fixation des fils à tisser sur les plaquettes des métiers. Ce travail est totalement manuel et nécessite une grande patience et une habilité des mains. 
  • Une fois les fils fixés sur les plaquettes, le tissage, la 4ème et dernière étape peut alors commencer: 
Les mouvements synchronisés et réguliers du tissage exige de la force et une bonne concentration pour faire passer le fil de trame grâce à la navette tout en alternant les plaquettes sur lesquelles sont fixés les fils de différentes couleurs. Ceci justifie les belles compositions de couleur dans les pagnes. Une petite démonstration  en image ?


video
 L’ONG UAP-GODE offre également une vitrine pour faire connaitre le travail des tisseuses et dispose d'une boutique sur son site même 

On y trouve toutes les créations des tisseuses que l'ONG leur rachète et  revend à un large portefeuille de clients nationaux et internationaux: stylistes, commerçants, particuliers etc.

On y trouve entre autres des pagnes tissés de différentes qualités, des vêtements traditionnels pour hommes, femmes et enfants, des écharpes, des portemonnaies, des nappes de table et des rideaux. 






Et le résultat est tout simplement magnifique! 
Pour moi en tout cas ce fut un véritable Coup d'Cœur (#cdc)... et vous?

 visitez ma page Enitaya's Shoppin'  sur Facebook pour toutes vos commandes!  
#luciole 


2 commentaires: